Thématique :
26 octobre 2021

Tout savoir sur le bien-être au travail en 2022

Ces dernières années, le concept de bien-être au travail s’est développé au sein des structures, il est en perpétuelle évolution. Après la présentation d’une rétrospective chronologique de cette notion, notre équipe de professionnels du bien-être en entreprise vous propose de découvrir ce qui change et ce qui perdure en 2022.

Évolution du bien-être au travail : de 1898 à 2022

La révolution industrielle du 19ème siècle donne naissance au droit du travail. Durant cette période d’essor il devient indispensable de protéger la santé physique des travailleurs les plus vulnérables : femmes et enfants.

L’État responsabilise alors l’employeur dans les atteintes corporelles subies par les employés durant leur journée de travail. La loi du 08 avril 1898 est créée.

La notion de bien-être au travail évolue à partir des années 70, avec la création de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact).

Dans les années 90 la « qualité de vie au travail » apparaît pour prévenir et encadrer les risques d’atteinte à la santé des salariés. Le 21ème siècle marque un tournant : la santé mentale est désormais considérée comme une partie intégrante du bien-être au travail.

En 2022, il est alors une véritable préoccupation et se révèle être un atout compétitif au sein des entreprises, si cette problématique est bien considérée.

Le bien-être au travail en 2022, une source de bonheur et de productivité

La qualité de vie au travail (QVT) est maintenant un objectif stratégique au sein des organisations. Le bonheur des membres d’une équipe favorise un gain de productivité de 12%, comme l’a démontré l’Université de Warwick dans son étude. Alors que les travailleurs plus malheureux sont 10% moins productifs que la moyenne.

Le calcul à l’échelle d’une société qui possède un nombre N de salariés « N x 12% » lui confère un gain de productivité très intéressant suivant son effectif !

Lorsque l’on prend soin de la santé physique de ses salariés sur leur lieu de travail, la fatigue et les douleurs liées aux mauvaises postures sont plus maîtrisées. Il est évident que le nombre d’arrêts maladie est alors limité, l’équipe est donc plus présente et productive. 

L’intérêt des tâches à effectuer, l’organisation et les interactions sociales influencent directement la motivation, énergie vitale indispensable à la productivité.

Améliorer le bien-être en entreprise génère donc des bénéfices humains et financiers pour les structures.

Le bien-être au travail et son obligation légale

Afin d’être en accord avec la loi, l’entreprise doit appliquer l’article L4121-1 du Code du travail.

Celui-ci indique : « L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent : des actions de prévention des risques professionnels (risques de chutes, agressions, violences externes, troubles psychosociaux) et de la pénibilité au travail, des actions d’information et de formation (comme par exemple la mise en œuvre de réunions et formations), la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés (comme par exemple modifier les horaires de travail de nuit afin de diminuer l’accidentologie d’un poste de travail ou encore faire bénéficier les salariés d’équipements de protection individuelle).

L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes ».

D’autres projets de réformes sont à prévoir en 2022.

Le bien-être au sein de votre entreprise, comment l’améliorer en 2022 ?

Enjeu essentiel pour votre structure, nous vous proposons différentes actions pour améliorer le bien-être au travail en 2022.

  • Informez et formez vos salariés sur les bonnes postures à adopter au travail
    N’hésitez pas à solliciter les conseils d’un professionnel, comme un ostéopathe.
  • Donnez le droit et même « imposez » la déconnexion !
    Proposez la déconnexion, il existera toujours des salariés trop focalisés sur leurs tâches du moment qui ignoreront ce droit. Ainsi, il est nécessaire d’insister franchement sur ce droit pour qu’elle devienne une « obligation » pour chaque collaborateur.
  • Implémentez davantage le télétravail, pour ceux qui le souhaitent
    Si la pratique du télétravail ne nuit pas à la productivité de vos équipes et que certains souhaitent le pratiquer plus souvent, n’hésitez pas à accepter. Pour certaines personnes cette pratique est très bénéfique et améliore leur équilibre quotidien.
  • La parentalité, un sujet à traiter en 2022 pour améliorer le bien-être au sein de votre entreprise
    À la croisée de nombreux bouleversements sociétaux, la parentalité est un sujet notable actuellement. Le bien-être des nouveau-nés et des parents, l’égalité des sexes en parentalité… Ces éléments sont à traiter avec les salariés concernés. Échangez en amont avec vos collaborateurs pour vous assurer qu’ils peuvent décider selon leur choix de parents.

Conclusion

2022 est une année au sein de laquelle le phénomène du bien-être au travail continue à prendre de l’ampleur. Si vous souhaitez être accompagné(e) par des professionnels pour son implémentation, notre équipe d’experts sera ravie d’échanger avec vous.

Table des matières

Derniers articles

Nos thématiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.